Le projet « SALAM prévenir l'extrémisme violent en Tunisie : une approche basée sur les droits humains et la consolidation de la paix », financé par l’UE, l’AECID et l’ACCD, avait parmi ces objectifs la formulation de recommandations pour la Prévention de l’Extrémisme violent en Tunisie, issues d’un processus bottom-up avec les représentants des OSC, les institutions locales et les participants des activités dans les zones d’intervention du projet au cours de 3 années d’implémentation.

La formalisation de la « Feuille de Route de recommandations de la société civile tunisienne pour la prévention de toutes les formes d’extrémisme violent en Tunisie » est le résultat de ce processus participatif qui a eu l’implication active de tous les acteurs clés engagés tout au long du projet dans la mise en œuvre des activités de recherche, débat, formation et sensibilisation axées sur la prévention de toutes les formes de extrémisme violent qui se sont déroulés dans les Gouvernorats de Tunis, Médenine, Tataouine, El Kef, Kasserine et Ariana entre les années 2018 et 2020.

Les étapes clés qui ont amené à la définition de cette Feuille de Route ont été les suivantes :

Processus participatif pour la définition d’une Feuille de Route de recommandations de la société civile tunisienne pour la prévention de toutes les formes d’extrémisme violent en Tunisie